La vidéo de Capital M6

Publié le par Pat

Dimanche 20 Septembre, un reportage a été diffusé sur M6 dans l'émission Capital, concernant les revenus des grands patrons qui ne sont pas en liens avec la situation de leur entreprise.

Lors de ce reportage vous pouviez voir certains de nos collègues qui s'étaient rendus à Paris lors de l'assemblée Générale des actionnaires d'Alcatel-Lucent le 29 mai 2009 afin de dénoncer les stock options et les retraites chapeaux.


Pour rappel de la situation, voici la dépêche AFP de ce 29 mai qui relatait cet événement :

Des salariés d'Alcatel-Lucent en "colère" devant l'AG des actionnaires

Quelques 200 salariés d'Alcatel-Lucent, selon la police, se sont rassemblés vendredi à Paris devant le lieu de l'assemblée générale des actionnaires de l'équipementier pour faire entendre leur "colère" contre les avantages financiers que comptaient s'attribuer leurs dirigeants.


Quelques salariés italiens, espagnols, belges ou allemands étaient également présents porte Maillot (XVIIe arrondissement), devant le Palais des Congrès gardé par les forces de l'ordre.

"Non au démantèlement, pas de retraite chapeau" pour le directeur général Ben Verwaayen, "Non aux délocalisations, non à l'externalisation de l'informatique" ou "Shareholders YOU are killing EU workers" ("actionnaires, vous tuez les salariés européens"), pouvait-on lire sur des pancartes.

"Je vais voter +non+ aux résolutions 13, 14 et 15 sur l'attribution d'actions gratuites, de stocks-options et de retraite chapeau. On ne peut les approuver au vu de l'état financier du groupe et des licenciements des dernières années", a témoigné une ingénieur (CFDT) de Lannion, également actionnaire à titre personnel, qui se dit "menacée par un projet d'externalisation de la recherche et développement".

Les syndicats européens ont rappelé les 17.500 suppressions d'emplois dans le monde depuis la difficile fusion en 2006 entre le français Alcatel et l'américain Lucent Technologies, et pressé les dirigeants de "ne pas se laisser séduire par les sirènes chinoises".

Ils ont aussi "demandé à l'Europe une politique d'infrastructures télécoms cohérente, et de veiller à ce que la dérégulation et la guerre des prix qui en découle ne conduisent pas à faire disparaître les acteurs" existants.

En outre, ils ont raillé "la méthode populiste" du directeur général (appelée "Ask Ben"), qui invite chaque salarié à lui adresser directement ses questions par mail.

Les représentants du fonds d'actionnariat salarié d'Alcatel-Lucent, qui doit voter contre les résolutions 13 à 15, ont prévu de lire une déclaration dans laquelle ils soulignent leur "niveau excessif", qui "constitue un handicap à la bonne marche de l'entreprise". Le fonds représente environ 5% des votes en assemblée générale.

 

Commenter cet article

un syndicaliste en colère 24/09/2009 15:05


Je confirme pour les 3B :
- augmentation 2009 : 0%
- bonus : passage de 10% (bonus versé en 2008) à 15% (bonus versé en 2009) mais enveloppe globale divisée environ par 5, d'ou un bonus de 3% versé en 2009 au lieu d'un bonus de 10% versé en
2008.

Donc les 3B ont perdu en moyenne 7% de rénumération en 2009.


veronique de l'interview 24/09/2009 14:25


precision concernant prime et augmentation:
en 2008: prime de 8,33% à 10% du salaire annuel selon la position + augmentation individuelle (cout de la vie : 2,5%)

en 2009 il etait prevu apres integration de 3,1% de la prime ds le salaire fin dec 2008: une prime possible de 5,2% + augmentation individuelle

ce que nous avons eu en R&D: une prime de 0,5% du salaire annuel et 0% d'augmentation ....

=> perte de 5% + augmentation individuelle ( perte de 9% + augmentation individuelle (>= 3B)

donc je ne vois pas 8% augmentation en janvier ??
=> mais une perte de 5% à 9% pour l'année 2009


Bernarino 24/09/2009 14:05


N'importe quoi comme commentaire , M. Antoine ...
Effectivement la prime a été "plus ou moins redistribuée" c'est à dire intégrée dans le fixe, mais à hauteur de 3,33% uniquement, pas 8%. Il reste donc une part variable de 5% du salaire annuel,
sur lequel les salariés de certains "business groups" en particulier "carrier" n'ont touché que 10% (de ces 5%) .
Les augmentations individuelles ont donc bien été de 0%, car le 3,33% n'a rien à voir.
Et les bonus , jusqu'à la position 3A incluse, sont passés de 8,33% à 3,33%+10%*5%=3,83% (base annuelle)
La perte de salaire entre 2008 et 2009 est donc bien de 8,33-3,83=4.5%

Pour les positions 3B et au dessus, qui n'ont eu aucune redistribution de la part variable dans le fixe, la perte est encore plus nette : autour de 10% , mais n'étant moi même que 3A chez ALU, je
connais moins bien le cas des 3B et plus.


Une possibilité est que tu aies eu une augmentation individuelle supplémentaire pour cause de "rattrapage" ou "promotion" , mais c'est alors un cas marginal.
Le cas général est bien celui de la vidéo.


antoine 23/09/2009 15:16


Hmmmmmm, un peu limite les propos sur la perte de la prime et 0% d'augmentation... Si la prime a effectivement été quasiment supprimée elle a en revanche été " plus ou moins redistribuée" sous la
forme d'une augmentation de 8% en janvier 2009. Sur l'année mes revenus 2009 sont les mêmes que 2008, donc effectivement on peut dire qu'il ya eu 0% d'augmentation, mais dire qu'il n'y a pas eu
d'augmentation ET suppression de la prime cela sous-entend une diminution de revenus entre 2008 et 209, ce qui est faux. Je sais de quoi je parle, je suis salarié ALU. C'est curieux comme à chaque
fois que l'on voit un reportage sur un sujet que l'on connait un peu on y décèle des erreurs, ça rend critique envers tous les sujets que l'on ne connait pas !